D’ordinaire très présent sur les réseaux sociaux, Mokobé ne s’était plus signalé depuis le 27 janvier 2022. Trois mois d’un long silence qui avait intrigué plus d’un. L’explication, c’est le rappeur français, ex membre du groupe 113 qui la donne. Et ce, à travers un récit publié ce jour via sa page Facebook. Tout commence alors qu’il est en séjour à Abidjan. Mokobé est terrassé par une grosse crise de paludisme. Ce lundi 4 avril, alors qu’il est convalescent, voici le message qu’il a laissé à ses millions de followers : “J’espère ne plus jamais revoir cette chambre, me retrouver allongé sur ce lit pendant des semaines…voila pourquoi j’ai disparu des réseaux pendant si longtemps. En voyage à Abidjan en janvier, j’ai été mis à terre par un neuro palu, un palu très sévère qui a attaqué tout mon corps et mon cerveau, car je pensais à tort que le palu ne s’intéressait pas à moi, et pourtant… Il m’a bien eu.

Lire aussi : Coupé Décalé-Dj Kerozen bientôt au Zénith de Paris-Un featuring en vue avec Koffi Olomidé

J’ai été hospitalisé 10 jours à Abidjan où j’étais complètement inconscient. J’ai été ensuite rapatrié d’urgence en avion médicalisé a Paris à l’hôpital Necker. Mais en plein vol, ils ont dû m’intuber et je me suis retrouvé dans le coma. Dieu merci, grâce aux prières et soutiens de ma famille, mes parents, mes frères et sœurs, entourage, ami(es) cousins, cousines, j’ai repris conscience et j’ai été magnifiquement soigné. J’en profite pour remercier toute l’équipe réa et l’équipe des soins intensifs qui ont assuré… Les amis, ne croyez pas que le palu ne touche que les touristes ou les locaux. Le moustique ne choisit pas qui il pique, et ça peut vite tourner au drame. Donc, s’il vous plait, prenez vos médicaments, c’est important. Le paludisme est la première cause de mortalité en Afrique. Je ne partirai plus sans prendre des médicaments préventifs, quoiqu’il arrive, car j’ai frôlé la mort à cause de ça”. A noter que dans une interview accordée à Actupeople.net en octobre 2021, Mokobé annonçait son retour sur scène fin, début d’année 2022. Hélas, ce paludisme aura déjoué tous ses plans. Prompt rétablissement à l’artiste.