Burkina Faso-Des militaires occupent Ouagadougou-Tirs nourris d’armes de guerre

Burkina Faso-Des militaires occupent Ouagadougou-Tirs nourris d’armes de guerre

Que se passe-t-il à Ouagadougou ? Dans la matinée de ce vendredi 30 septembre 2022, les habitants ont été réveillés par des crépitements d’armes. La situation est encore confuse. Tôt dans la matinée, dans plusieurs quartiers de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, des coups de feu ont retenti. Aucune information ne filtre sur les auteurs de ces coups de feu, ni les raisons. La RTB, la chaîne de télévision nationale, a aussi cessé d’émettre. Selon Pema Gaël Bayala, un journaliste burkinabè, certains grands axes de la ville sont encore fermés. Des commerces ainsi que des écoles par prudence ont préféré fermer également. Des témoins, racontent que « près des locaux de la RTB, des forces de l’ordre lourdement armées sont positionnées entre la Primature et le rond-point des Nations Unies », ajoute notre confrère.

Lire aussi : Politique-Affaire des 46 militaires ivoiriens arrêtés au Mali-La Côte d’Ivoire peut compter sur le soutien de la France

D’autres sources indiquent que des militaires armés et encagoulés pour certains, paradent dans la ville. Certains sur des camions pickup  et d’autres à moto. Nul ne peut définir avec exactitude s’ils sont de l’armée régulière ou non. Pourtant la veille, jeudi 29 septembre, le Chef de l’État Paul-Henri Damiba Sandaogo s’est rendu à Djibo afin de témoigner sa compassion à ses frères d’armes du 14è régiment interarmées, victime d’une embuscade, le lundi 26 septembre dernier à Gaskindé, localité située à une vingtaine de kilomètres de Djibo. Selon les autorités burkinabè, le chef de la junte se trouverait dans la capitale et se porte bien.

CATÉGORIES
TAGS
Partager sur :

COMMENTAIRES

Wordpress (0)