<strong>Scandale au tchin-tchin-La danseuse arrêtée-Le policier convoqué par le directeur de la police</strong><strong></strong>

Scandale au tchin-tchin-La danseuse arrêtée-Le policier convoqué par le directeur de la police

Le pas de danse de trop ? Une scène assez surprenante et cocasse s’est produite le dimanche dernier au parc des Sports de Treichville lors de la finale du tournoi Cam tchin-tchin de Jonathan Morisson. En effet, au cours de sa prestation, l’artiste danseuse Dezy Dokui s’est dirigée vers un élément des forces de l’ordre, et elle s’est permise de coller son postérieur à ce dernier. Une scène fortement applaudie par le public surexcité. A ce moment-là, Dezy Dokui n’était pas consciente de l’acte qu’elle venait de poser. Les vidéos et les photos de cette scène se sont très vite répandues sur la toile, suscitant ainsi une vive polémique. Qui a obligé la direction nationale de la police à pondre un communiqué au ton menaçant.

Lire aussi : People-Emma Lohoues-Elle prend les commandes de la production « The Bachelor »-S’envole pour les Etats-Unis et récupère son compte Instagram-La polémique avec Coach Hamond Chic

Ayant pris la mesure du geste déplacé de Dezy Dokui, l’animateur humoriste Willy Dumbo qui était présent ce jour là, a très rapidement présenté ses excuses pour cette dérive. A sa suite, la principale concernée est également montée au créneau pour présenter publiquement ses excuses. « On était tellement content qu’on a voulu vraiment faire plaisir, c’était dans l’émotion, vu qu’on a l’habitude de jouer avec tout le monde. C’était tellement la joie qu’on s’est laissé emporter. Je viens pour présenter mes excuses à nos fans, à monsieur le procureur, aux forces de l’ordre. Je demande pardon. Je n’aurais pas dû me coller au corps habillé… je présente mes excuses, ça ne va plus se répéter… », a-t-elle soutenu dans une vidéo publiée sur sa page Facebook. Mais les excuses demandées n’ont pas suffi à calmer la colère des autorités policières qui ont demandé la mise en garde à vue de la danseuse. Selon nos informations, Dezy Dokui et des membres de l’équipe du Tchin-tchin ont été entendus hier nuit. La danseuse sera ainsi présentée ce mardi à un juge d’instruction. Quant au jeune sous-officier Taho Junior, qui était resté impassible face à la danse obscène de Dezy Dokui, il a été reçu ce mardi par le Directeur général de la police qui l’a félicité pour son professionnalisme.

CATÉGORIES
TAGS
Partager sur :

COMMENTAIRES

Wordpress (0)