People-Apoutchou National-Affaire : « Je pardonne à mon père..Même si je ne l’ai pas connu »…Un proche de son défunt père confond sa mère-Voici sa version

People-Apoutchou National-Affaire : « Je pardonne à mon père..Même si je ne l’ai pas connu »…Un proche de son défunt père confond sa mère-Voici sa version

Ce samedi 6 Janvier lors de son concert au Palais de la Culture de Treichville, Apoutchou National est revenu sur une douleur qui le consume depuis son enfance. Ce visage tutélaire paternel qu’il n’aura pas connu. Et qui, à ce jour, reste un traumatisme pour lui. En sanglots, devant 4000 personnes, il est revenu sur cette blessure profonde de sa vie. Pour clarifier les choses une fois pour toute, sa mère prendra le public présent et l’opinion à témoin en révélant pour la première fois, et ce, publiquement, l’identité du défunt père biologique d’Apoutchou National. En substance, dira-t-elle : « Apoutchou National n’est pas né d’un viol, mais d’un amour sincère et assumé. Son père qui n’est plus des nôtres, s’appelait Soumaïla Konaté. Ce sont les parents de Soumaïla qui n’ont pas voulu de cette relation vu que je suis Yacouba et lui Dioula, musulman. Lorsqu’Apoutchou a eu 17 ans, j’ai voulu qu’il connaisse son père. Malheureusement, une semaine après cette rencontre, son père décèdera. Je ne veux pas en rajouter à leur honte parce que l’oncle d’Apoutchou qui est Juge est même présent dans la salle ». Une version qui n’a pas été du tout du goût d’un proche du défunt père de l’artiste blogueur. A travers une sortie sur les réseaux sociaux, voici la version que cette personne a donné en publiant une photo de feu Soumaïla Konaté, ancien policier et footballeur.

Lire aussi : Concert-Apoutchou National fait le plein du Palais de la Culture de Treichville et déclare : « J’ai pardonné à mon père, même s’il m’a abandonné…Et que je ne l’ai jamais connu »

Apoutchou National : « Son père ne l’a jamais abandonné…Tout est de la faute à sa mère »

Dans un premier temps, le profil avec le nom Natogoma Bamba écrit : « Vraiment, j’ai mal quand je vois ce petit raconter des bêtises sur son père biologique… ». Avant de récidiver avec cette fois-ci, une photo à l’appui : « Feu Soumaïla Konaté. Le père géniteur dont parle le fameux artiste est un footballeur qui a évolué au Stade d’Abidjan. C’est un ex policier également. C’était un grand homme ». Des heures après, Natogoma Bamba enfonce le clou, l’once d’une réplique fatale : « Soumaïla Konaté n’a jamais abandonné son fils Apoutchou. Il l’avait scolarisé et le petit vivait chez son frère à Yopougon . Les témoins sont encore vivants. Il ne faut pas que sa mère oblige les gens à venir casser balle ici. Les frères et sœurs de Apoutchou sont vivants. Les frères et sœurs de Soumaïla Konaté, ses amis sont vivants. Et on sait tous la vérité. Tout ce qui est arrivé a pour seule fautive, Bleu Brigitte ». Sans commentaire

CATÉGORIES
TAGS
Partager sur :

COMMENTAIRES

Wordpress (0)